Biskra - Lac de l'ancien fort - Auguste MAURE 1880

DEPORTER, Victor Benjamin (1842-1893)

Officier.
Ses clichés du Sahara algérien sont conservés à la Société de géographie de Paris.

DELMOTTE et ALARY

Les photographes Delmotte & Alary furent les premiers à photographier Biskra avec leur daguerréotype intitulé "Minaret en ruine" datant des années 1845.
Ce daguérréotype appartient aux tout premiers clichés d'Algérie. Il fait partie de la collection Gabriel Cromer conservée à l'International Museum of Photography (maison de George Eastman, Rochester, New-York)

Minaret en ruine - Biskra - Circa 1845


Origine photo : Museum of Photography, New-York.

DELMOTTE (1798-)

Il est l'un des tous premiers photographes en Algérie: 3 vues d'extérieur, daguerreotypes datées 1850, de Delemotte et Alary, assemblées par le collectioneur Gabriel Cromer sont conservées à l'International Museum of Photography (maison de George Eastman, Rochester, N. Y.)

ALARY, Jean-Baptiste, Antoine (1810-vers 1867)

Membre de la Société Française de Photographie de 1858 à 1864 (sous le numéro 0003), il est installé à Alger dés le début des années 1850. En 1857, à la 2ème exposition de la Société, il expose une épreuve intitulée "Alger (Fontaine arabe de la Porte Neuve)". Son studio est situé au No 1 Rue Neuve Mahon. Il est l'un des tous premiers photographes en Algérie: 3 vues d'extérieur, daguerreotypes datées 1850, de Delemotte et Alary, assemblées par le collectioneur Gabriel Cromer sont conservées à l'International Museum of Photography (maison de George Eastman, Rochester, N. Y.)

JEUFFRAIN, Paul (1809-1896)

Paul Jeuffrain, patron d'une draperie à Louviers (Eure), s'adonne à la photographie et rapporte de son voyage en Algérie en 1856 une remarquable collection de clichés.
Membres fondateur de la société Française de Photographie en 1854.
Calotypes d'Alger, de Constantine et de Biskra.

Biskra - Marabout et minaret en ruine 1856


Origine photo : Société Française de Photographie.

MOULIN, Félix Jacques Antoine

Photographe installé à Paris depuis 1840.
En 1856, muni d'une lettre de recommandation du ministre de la guerre, il embarque pour l'Algérie. Pendant 18 mois il photographie tout le pays. Trois cent photos parmi toutes celles qu'il a prises en Algérie seront publiées en 1859-1860 dans un ouvrage intitulé "Souvenir d'Algérie ou l'Algérie photographiée". Cet ouvrage est composé de nombreuses photos de Biskra.

Biskra - Arabes jouant aux cartes - 1856


Biskra - Les marchandes - 1856


Origine photos : Collection particulière GD

ALARY et GEISER

Jean-Baptiste Alary s'associe dans les années 1855 avec Mme Julie Geiser, veuve de Lucien Jacob Geiser. Tous deux originaires de la Chaux de Fonds, en Suisse, ils fondent "LA PHOTOGRAPHIE ALGERIENNE".

Mme Julie Geiser est la mère de Jean et de Jammes Geiser qui œuvreront plusieurs années plus tard ouvrant chacun un studio photo sur Alger.

PUIG, Pierre-Emmanuel,Joseph

Pharmacien Militaire (pharmacien-major de lre classe) sur Biskra dans les années 1855. Chevalier de la Légion d'Honneur en 1864.
Officier de la Légion d'Honneur en 1907.
Originaire de Marseille.
Photographe amateur ayant permis l'illustration d'un article de M. Henry Duveyrier : "Voyage dans le pays des BENI-MEZAB" publié en 1861 dans "LE TOUR DU MONDE - Nouveau Journal des Voyages", éditions : Librairie de L. Hachette et Cie.

DE BEAUCORPS, Gustave (1825-1908)

Initié à la photographie par Gustave Le Gray vers 1856-57.
Séjour en Algérie vers 1859 dont il rapporte de nombreuses photos de monuments, sites pittoresques et des portraits.
Exposition en 1859 de ses vues d'Algérie à la société française de Photographie.

Biskra - Campement arabe - 1859

Biskra - Smalah du cheik El-Arab - 1859


Origine photos : Collection du Musée d'Orsay

SARRAULT

Photographe installé à Constantine.

Fort saint Germain - Biskra - 1860

MARQUIS DE COURCIVAL

Officier de cavalerie au 3e régiment de chasseurs, le marquis Stellaye Baigneux de Courcival séjourne en Algérie de septembre 1861 à juillet 1865. Membre de la colonne expéditionnaire du Souf en 1861 et 1862, il réalise au début de son séjour un des premiers reportages photographiques sur le Nord-Est algérien, de Sétif aux monts du Hodna et des Aurès, jusqu'aux grandes oasis sahariennes du Souf et de Touggourt. À son retour en France, il devient membre de la Société française de photographie en 1869 et de la Société de géographie en 1872. Son travail est exposé lors du Congrès international des sciences géographiques à Paris en 1875.


El Kantara - circ. 1865

PHOTOGRAPHIE SAHARIENNE, Studio d'Alger

Installé au 1 rue Tourville, ce studio fut à l'origine de photographies d'El Kantara, de Biskra et de Touggourt dans les années 1860.

Dans son excellent ouvrage sur la photo-carte en Algérie, Michel Mégnin nous fait découvrir ce studio algérois qui a pu entretenir des relations avec celui du même nom, fondé à Biskra par Auguste Maure dans les années 1860-70.

Un mystérieux "J.B. du Sahara" signe une série de photos publiée par ce studio dans les années 1860. Serait-ce les initiales de ce mystérieux photographe ? (JB Alary ? Jean Berthomier ? ...)

On retrouve des clichés du studio repris plus tard par CHAVE et FAMIN (même adresse à Alger) puis par l'agence Giraudon à Paris.

"Jeune fille de Biskra - circ. 1865"

Origine: Collection particulière - GD

"Gorges d'El Kantara - circ. 1865"

Origine: Collection particulière

MAURE, Auguste (1840-1907)

Auguste Maure fonde à Biskra dans les années 1860 le studio Photographie Saharienne. En 1870, il devient propriétaire à Biskra d'un immeuble au 33 de la rue Berthe. Il y installe le studio qui restera en activité jusque dans les années 1940.

"Studio MAURE vers 1870"

Auguste est à l'origine de nombreux clichés illustrant des quartiers, des monuments, des paysages ou des scènes de vie de Biskra et de ses environs (El Kantara, Tilatou, Sidi Okba, Chetma, Tolga, Touggourt ...).

"Vieux Biskra - circa 1875"


Les membres de la tribu des Ouled Nails portent une tenue, une coiffe et des bijoux incomparables. Ces prostituées arabes originaires du sahara animent la ville de spectacles de danses folkloriques très appréciés des touristes.

"Ouled Nail - circa 1875"

En 1889, le travail d'Auguste Maure est récompensé par une médaille à l'Exposition universelle de Paris de 1889 qu'il partage avec son fils Marius Maure, fin prêt pour assurer la relève.

Origine photos : Collection particulière - GD

NEURDEIN, Frères

Les frères Etienne et Louis Antonin Neurdein se sont associés à la fin du XIXe pour former la maison d'édition ND à l'origine d'une très grande quantité de photos et de cartes postales couvrant non seulement l'Algérie mais la France entière.

Biskra - Groupe de palmiers - c. 1880


Rien ne permet de savoir véritablement si ces photos signées ND Phot. sont des clichés Neurdein ou ceux de correspondants locaux. Nombreux photographes ont effectivement collaboré avec Neurdein pour diffuser plus largement leurs clichés artistiques. C'est le cas par exemple du studio Maure de Biskra.

PROD'HOM, Jean Henri Jules Adolphe

Les Prod'hom sont une grande famille de photographes originaires de Suisse (La Chaux de Fonds) comme le sont Alary et la famille Geiser. Jean Henri Jules Adolphe PROD'HOM et Evodie CAREL étaient tous deux photographes installés à Bône.
Leur fils Adolphe Henri puis leur petit fils Jean prendrons successivement la direction du studio et cela jusque dans les années 1950.
Jean Prod’hom vient à Biskra et dans les Aurès en 1876 (selon Paul Pizzaferri - historien de Biskra).



orine photo : Getty Research Institute - Los Angeles

ROZIER

Photographe installé à Alger (6 rue des Maugrébins) a pris quelques clichés à Biskra dans les années 1860.



Origine photo : Collection particulière GD

ROUDAIRE François-Elie (1836-1885)

5 phot. d'Ouargla, de Biskra et de Touggourt vers 1880 à la BNF

François Élie Roudaire, né le 6 août 1836 à Guéret et décédé le 14 décembre 1885 à Guéret, est un officier et géographe français. Il est le promoteur du projet de mer intérieure (africaine ou saharienne) auquel Ferdinand de Lesseps a attaché son renom.

Affecté au Dépôt de la guerre en qualité d'officier géodésien, le 28 mars 1862, il est envoyé en Algérie, où il arrive le 10 avril 1864, pour cartographier la colonie par les moyens de la géodésie et de la topographie. Opérant au sud de Biskra, dans la province de Constantine, l'officier découvre la région des chotts dont il mesure le premier avec précision la profondeur.

FOUREAU, Fernand (1850-1914)

Explorateur qui effectua une dizaine de voyages au Sahara (mission Fourreau-Lamy).
Créateur de la Société de l'Oued Rhir - Forage de puits et developpement des palmeraies entre Biskra et Touggourt.

Campement dans le Sahara algérien - 1878


Origine photo : Collections de la Société de Géographie.

CLAVIER, Adolphe (1821-1894)

Photographe installé à Alger (8 rue Bab Azoun) dés les années 1860.
Collabore un temps avec Richan (superbes photos d'ouleds).

>
Oasis de Biskra - c. 1875


Origine photo : Collection particulière - GD

MONGIN

Photographe installé à Sétif.


Tentes arabes - 1878