Biskra - Lac de l'ancien fort - Auguste MAURE 1880

Les photographes précurseurs ...


ALARY, Jean-Baptiste, Antoine (1810-vers 1867) & GEISER Julie

En 1847, Alary est Doreur-Miroitier à Alger, rue d'Isly. Il a été initié à la photographie par Delemotte en activité sur Alger en 1847, rue de l'Etat-Major. Jean-Baptiste Alary,  affirme ses talents de photographe au tout début des années 1850.
Il s'associe en 1854 avec Julie Geiser, veuve de Lucien Jacob Geiser, un horloger suisse. Originaires tous deux de la Chaux de Fonds en Suisse, ils fondent "LA PHOTOGRAPHIE ALGERIENNE",  une collaboration qui sera active jusqu'en 1868. Notons que Julie Geiser est la mère de  Jammes et de Jean Geiser qui, chacun à la direction d'un studio photo, seront sur Alger promis à une grande carrière de photographe (i). Devant le succès de l'ouvrage de Félix-Jacques Moulin, Jean-Baptiste Alary entreprend une série de voyages entre 1857 et 1867 dans toutes les régions d'Algérie, ainsi qu'en Tunisie et au Maroc (ii). Une multitude de clichés sera publié au format Carte de Visite (CDV) et quelques tirages en grand format celui présentée ci-dessous datant de 1865.
Des retirages de clichés de Alary/Geiser sont réalisés par Portier puis par Leroux. Un rachat de fonds expliquerait cela.(iii)
____________________
(i) HUMBERT Jean-Charles, "Jean GEISER - Photographe - Editeur d'art Alger 1848-1923", Edition IBIS Press, 2009
(ii) https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_Alary

(iii) ZARAGOZI Pierre, "PHOTOGRAPHE EN ALGERIE - Claudius Portier (1841-1910). Au temps des hiverneurs. Publication aux dépens de l'auteur. Paris Sept. 2016.


Alary & Geiser,"Arabes - Biskra - Algérie", 1865, Coll. GD


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire