Biskra - Lac de l'ancien fort - Auguste MAURE 1880

Les photographes précurseurs ...


MARQUIS DE COURCIVAL (1834-1908)

Gustave Alexandre Maurice Timoléon Stellaye de Baigneux, marquis de Courcival est officier de cavalerie au troisième régiment de chasseurs, il séjourne en Algérie de septembre 1861 à juillet 1865.

Il aurait été formé à la photographie en 1861 (formation commune avec PIBOUL ?) - Anissa Yelles.

Membre de la colonne expéditionnaire du Souf en 1861 et 1862, il réalise au début de son séjour un des premiers reportages photographiques sur le Nord-Est algérien, de Sétif aux monts du Hodna et des Aurès, jusqu'aux grandes oasis sahariennes du Souf et de Touggourt. À son retour en France, il devient membre de la Société française de photographie en 1869 et de la Société de géographie en 1872. Son travail composé d'environ 150 clichés est exposé lors du Congrès international des sciences géographiques à Paris en 1875.

Il démissionne de l'armée en 1871. Il conserve néanmoins en tant que Lieutenant Colonel le commandement du 27e régiment territorial d'infanterie jusqu'en 1880.

La marquis de Courcival fonde en 1881 avec M. Rolland (Ingénieur en chef des Mines) la "Société de Batna du Sud Algérien" (SBSA). Cette société a créé de toute pièce trois oasis et trois villages (Ourir, Sidi Yahia et Ayata) forant huit puits artésiens, défrichant et mettant en valeur puis de 400 hectares de terrains auparavant stériles en y plantant plus de 50.000 palmiers. (1)

Cette société SBSA  deviendra "Société Agricole et Industrielle du Sud Algérien" alors dirigée par M. Jus, ingénieur. Le 19 juin 1856,  sur l'initiative du Général Desvaux , M. Jus, habile directeur des forages de la société Degouséé, fora le tout premier puit artésien dans l'Oued Rhir (Tamerna) aux côtés de Charles Laurent qui fournira tout le matériel nécessaire. (2)

La "Société Agricole et Industrielle du Sud Algérien" construit à Biskra de grandes installations pour les services de direction, l’entrepôt et la manipulation de dattes qu'elle reçoit de ses propriétés et réexpédie dans le monde entier. La société livre sous le nom "La Saharienne" ... les fameuses dattes Déglet Nour. C'est aussi à Biskra qu'elle fabrique son excellent eau de vie de dattes. (3)

Courcival, "El Kantara", circ. 1865, Gallica

(1) L'Année scientifique et industrielle : ou Exposé annuel des travaux scientifiques, des inventions et des principales applications de la science à l'industrie et aux arts, qui ont attiré l'attention publique en France et à l'étranger / par Louis Figuier / 1888.
(2) "Voyage d'exploiration dans les bassins du Hodna et du Sahara", Ludovic VILLE, 1868
(3) Guide Conti, 1901


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire